Pour pérenniser le site et pouvoir l'enrichir au fil du temps, soutenez-le financièrement.

Pour cela, prenez quelques secondes pour cliquer sur la pub qui vous intéresse.

D'avance, un grand merci!

NOUVEAUX PROGRAMMES DE SVT EN CYCLE 2 / CM1, CM2, 6ème.

Sciences et technologie.

L'organisation des apprentissages au cours des différents cycles de la scolarité obligatoire est pensée de manière à introduire de façon progressive des notions et des concepts pour laisser du temps à leur assimilation. Au cours du cycle 2, l'élève a exploré, observé, expérimenté, questionné le monde qui l'entoure. Au cycle 3, les notions déjà abordées sont revisitées pour progresser vers plus de généralisation et d'abstraction, en prenant toujours soin de partir du concret et des représentations de l'élève.

La construction de savoirs et de compétences, par la mise en œuvre de démarches scientifiques et technologiques variées et la découverte de l'histoire des sciences et des technologies, introduit la distinction entre ce qui relève de la science et de la technologie et ce qui relève d'une opinion ou d'une croyance. La diversité des démarches et des approches (observation, manipulation, expérimentation, simulation, documentation...) développe simultanément la curiosité, la créativité, la rigueur, l'esprit critique, l'habileté manuelle et expérimentale, la mémorisation, la collaboration pour mieux vivre ensemble et le gout d'apprendre.

En sciences, les élèvent découvrent de nouveaux modes de raisonnement en mobilisant leurs savoirs et savoir-faire pour répondre à des questions. Accompagnés par ses professeurs, ils émettent des hypothèses et comprennent qu'ils peuvent les mettre à l'épreuve, qualitativement ou quantitativement.

Dans leur découverte du monde technique, les élèves sont initiés à la conduite d'un projet technique répondant à des besoins dans un contexte de contraintes identifiées.

Enfin, l'accent est mis sur la communication individuelle ou collective, à l'oral comme à l'écrit en recherchant la précision dans l'usage de la langue française que requiert la science. D'une façon plus spécifique, les élèves acquièrent les bases de langages scientifiques et technologiques qui leur apprennent la concision, la précision et leur permettent d'exprimer une hypothèse, de formuler une problématique, de répondre à une question ou à un besoin, et d'exploiter des informations ou des résultats. Les travaux menés donnent lieu à des réalisations ; ils font l'objet d'écrits divers retraçant l'ensemble de la démarche, de l'investigation à la fabrication.

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent.

Attendus de fin de cycle

Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l'évolution des organismes.

Expliquer les besoins variables en aliments de l'être humain ; l'origine et les techniques mises en œuvre pour transformer et conserver les aliments.

Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire.

Expliquer l'origine de la matière organique des êtres vivants et son devenir.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d'activités et de ressources pour l'élève

Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l'évolution des organismes

Unité, diversité des organismes vivants

Reconnaitre une cellule

  • La cellule, unité structurelle du vivant.

 

Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants ; identifier des liens de parenté entre des organismes.

Identifier les changements des peuplements de la Terre au cours du temps.

  • Diversités actuelle et passée des espèces.
  • Évolution des espèces vivantes.

 

Les élèves poursuivent la construction du concept du vivant déjà abordé en cycle 2.

Ils appuient leurs recherches sur des préparations et des explorations à l'échelle cellulaire, en utilisant le microscope.

Ils exploitent l'observation des êtres vivants de leur environnement proche.

Ils font le lien entre l'aspect d'un animal et son milieu.

Ils appréhendent la notion de temps long (à l'échelle des temps géologiques) et la distinguent de celle de l'histoire de l'être humain récemment apparu sur Terre.

Ils découvrent quelques modes de classification permettant de rendre compte des degrés de parenté entre les espèces et donc de comprendre leur histoire évolutive.

 

Expliquer les besoins variables en aliments de l'être humain ; l'origine et les techniques mises en œuvre pour transformer et conserver les aliments

 

Les fonctions de nutrition

Établir une relation entre l'activité, l'âge, les conditions de l'environnement et les besoins de l'organisme.

  • Apports alimentaires : qualité et quantité.
  • Origine des aliments consommés : un exemple d'élevage, un exemple de culture.

 

Relier l'approvisionnement des organes aux fonctions de nutrition.

  • Apports discontinus (repas) et besoins continus.

 

Mettre en évidence la place des microorganismes dans la production et la conservation des aliments.

Mettre en relation les paramètres physico-chimiques lors de la conservation des aliments et la limitation de la prolifération de microorganismes pathogènes.

  • Quelques techniques permettant d'éviter la prolifération des microorganismes.
  • Hygiène alimentaire.

 

Les élèves appréhendent les fonctions de nutrition à partir d'observations et perçoivent l'intégration des différentes fonctions.

Ils sont amenés à travailler à partir d'exemples d'élevages et de cultures.

Ils réalisent des visites dans des lieux d'élevage ou de culture mais aussi dans des entreprises de fabrication d'aliments à destination humaine.

Ils réalisent des transformations alimentaires au laboratoire (yaourts, pâte, levée).

Ce thème permet de compléter la découverte du vivant par l'approche des micro-organismes (petites expériences pasteuriennes).

Ce thème contribue à l'éducation à la santé et s'inscrit dans une perspective de développement durable.

Décrire comment les êtres vivants se développent et deviennent aptes à se reproduire

 

Identifier et caractériser les modifications subies par un organisme vivant (naissance, croissance, capacité à se reproduire, vieillissement, mort) au cours de sa vie.

  • Modifications de l'organisation et du fonctionnement d'une plante ou d'un animal au cours du temps, en lien avec sa nutrition et sa reproduction.
  • Différences morphologiques homme, femme, garçon, fille.
  • Stades de développement (graines-germination-fleur-pollinisation, œuf-larve-adulte, œuf-fœtus-bébé-jeune-adulte).

 

  • Décrire et identifier les changements du corps au moment de la puberté. Modifications morphologiques, comportementales et physiologiques lors de la puberté.
  • Rôle respectif des deux sexes dans la reproduction.

 

Pratique d'élevages, de cultures, réalisation de mesures.

 

Cette étude est aussi menée dans l'espèce humaine et permet d'aborder la puberté. Il ne s'agit pas d'étudier les phénomènes physiologiques détaillés ou le contrôle hormonal lors de la puberté, mais bien d'identifier les caractéristiques de la puberté pour la situer en tant qu'étape de la vie d'un être humain.

Des partenaires dans le domaine de la santé peuvent être envisagés.

Expliquer l'origine de la matière organique des êtres vivants et son devenir

 

Relier les besoins des plantes vertes et leur place particulière dans les réseaux trophiques.

  • Besoins des plantes vertes.

 

Identifier les matières échangées entre un être vivant et son milieu de vie.

  • Besoins alimentaires des animaux.
  • Devenir de la matière organique n'appartenant plus à un organisme vivant.
  • Décomposeurs.

 

 

Les études portent sur des cultures et des élevages ainsi que des expérimentations et des recherches et observations sur le terrain.

Repérer des manifestations de consommation ou de rejets des êtres vivants.

Observer le comportement hivernal de certains animaux.

À partir des observations de l'environnement proche, les élèves identifient la place et le rôle des végétaux chlorophylliens en tant que producteurs primaires de la chaine alimentaire.

Les élèves mettent en relation la matière organique et son utilisation par les êtres humains dans les matériaux de construction, les textiles, les aliments, les médicaments.

Repères de progressivité

La mise en évidence des liens de parenté entre les êtres vivants peut être abordée dès le CM. La structure cellulaire doit en revanche être réservée à la classe de sixième.

Toutes les fonctions de nutrition ont vocation à être étudiées dès l'école élémentaire. Mais à ce niveau, on se contentera de les caractériser et de montrer qu'elles s'intègrent et répondent aux besoins de l'organisme.

Le rôle des microorganismes relève de la classe de sixième.

 

La planète Terre. Les êtres vivants dans leur environnement.

Attendus de fin de cycle

Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre

Identifier des enjeux liés à l'environnement

Connaissances et compétence associées

Exemples de situations, d'activités et de ressources pour l'élève

Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les conditions de la vie terrestre

Situer la Terre dans le système solaire.

Caractériser les conditions de vie sur Terre (température, présence d'eau liquide).

  • Le Soleil, les planètes.
  • Position de la Terre dans le système solaire.
  • Histoire de la Terre et développement de la vie.

 

Décrire les mouvements de la Terre (rotation sur elle-même et alternance jour-nuit, autour du Soleil et cycle des saisons).

  • Les mouvements de la Terre sur elle-même et autour du Soleil.
  • Représentations géométriques de l'espace et des astres (cercle, sphère). 

Travailler à partir de l'observation et de démarches scientifiques variées (modélisation, expérimentation ...).

Faire - quand c'est possible - quelques observations astronomiques directes (les constellations, éclipses, observation de Vénus et Jupiter...).

Découvrir l'évolution des connaissances sur la Terre et les objets célestes depuis l'Antiquité (notamment sur la forme de la Terre et sa position dans l'univers) jusqu'à nos jours (cf. l'exploration spatiale du système solaire).

Identifier les composantes biologiques et géologiques d'un paysage.

  • Paysages, géologie locale, interactions avec l'environnement et le peuplement.

Relier certains phénomènes naturels (tempêtes, inondations, tremblements de terre) à des risques pour les populations.

  • Phénomènes géologiques traduisant activité interne de la Terre (volcanisme, tremblements de terre, ...).
  • Phénomènes traduisant l'activité externe de la Terre: phénomènes météorologiques et climatiques; évènements extrêmes (tempêtes, cyclones, inondations et sècheresses...).

Travailler avec l'aide de documents d'actualité (bulletins et cartes météorologiques).

Réaliser une station météorologique, une serre (mise en évidence de l'effet de serre).

Exploiter les outils de suivi et de mesures que sont les capteurs (thermomètres, baromètres...).

Commenter un sismogramme.

Étudier un risque naturel local (risque d'inondation, de glissement de terrain, de tremblement de terre...).

Mener des démarches permettant d'exploiter des exemples proches de l'école, à partir d'études de terrain et en lien avec l'éducation au développement durable.

 

Identifier des enjeux liés à l'environnement

 

Répartition des êtres vivants et peuplement des milieux

Décrire un milieu de vie dans ses diverses composantes.

  • Interactions des organismes vivants entre eux et avec leur environnement.

Relier le peuplement d'un milieu et les conditions de vie.

  • Modification du peuplement en fonction des conditions physicochimiques du milieu et des saisons.
  • Écosystèmes (milieu de vie avec ses caractéristiques et son peuplement) ; conséquences de la modification d'un facteur physique ou biologique sur l'écosystème.
  • La biodiversité, un réseau dynamique.

Identifier la nature des interactions entre les êtres vivants et leur importance dans le peuplement des milieux.

Identifier quelques impacts humains dans un environnement (aménagement, impact technologique...).

  • Aménagements de de l'espace par les humains et contraintes naturelles ; impacts technologiques positifs et négatifs sur l'environnement.

Travailler à partir de l'environnement proche et par des observations lors de sorties. Utilisation de documents.

Suivre et décrire le devenir de quelques matériaux de l'environnement proche.

Relier les besoins de l'être humain, l'exploitation des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks).

  • Exploitation raisonnée et utilisation des ressources (eau, pétrole, charbon, minerais, biodiversité, sols, bois, roches à des fins de construction...).

Travailler à travers des recherches documentaires et d'une ou deux enquêtes de terrain. Prévoir de travailler à différentes échelles de temps et d'espace, en poursuivant l'éducation au développement durable.

 

Repères de progressivité

La place, les mouvements et la nature de la Terre, parmi les planètes du système solaire, sont détaillés tout au long du cycle par l'observation et la modélisation. La description précise des mouvements est liée au thème (1) : CM2 et 6e.

De même, les notions de Terre externe (atmosphère et océans) et interne sont détaillées tout au long du cycle. Les échanges énergétiques liés au thème (1) sont introduits en 6e.

Il faudra veiller à une cohérence avec la progression des outils mathématiques.

La mise en relation des paysages ou des phénomènes géologiques avec la nature du sous-sol et l'activité interne de la Terre peut être étudiée dès le CM. Les explications géologiques relèvent de la classe de 6e.

 

NOUVEAUX PROGRAMMES DE SVT EN CYCLE 4 : 5ème, 4ème et 3ème.

Le site EDUSCOL a fait des propositions pour un enseignement spiralaire des SVT sur les trois années du cycle 4 (5ème, 4ème et 3ème).

L’écriture des programmes sur un cycle de trois ans implique de programmer les compétences à faire acquérir aux élèves dans les différentes années du cycle. Le temps long que permet le découpage par cycle permet de laisser aux élèves un temps d’appropriation des compétences plus important. L’apprentissage est un processus continu qui suppose une reprise régulière des compétences déjà acquises et une complexification progressive de celles-ci. Aussi, en proposant une progression spiralaire, l’enseignant permet aux élèves de visiter et de revisiter un même champ disciplinaire non pas pour simplement le reprendre à l’identique mais pour enrichir les exemples autour d’un même concept ou pour l’approfondir en développant un système explicatif plus performant allant, par exemple, jusqu’au niveau moléculaire en fin decycle 4. L’apprentissage des élèves est facilité et renforcé par cette approche progressive qui leur permet de s’approprier, à leur rythme, la compétence attendue en fin de cycle.
Dans ce texte, nous proposons une réflexion sur le parcours d’apprentissage des élèves dans la discipline puis nous envisageons comment établir une programmation qui permette une progression spiralaire. Cette programmation, qui doit être fondée sur les attendus de fin de cycle et les repères de progressivité, est de la responsabilité de l’équipe de professeurs de l’établissement qui enseignent dans ce cycle.

Voir le document sur le site éduscol du ministère de l'éducation nationale.

 

Pour ceux qui aiment faire de la science en s'amusant, visitez le site de Didier Pol intitulé "Biologie amusante": une quarantaine d'articles consacrés à l'histoire de la biologie, illustrés dans chaque cas par une expérience simple ou une manipulation facile à mettre en oeuvre.
Prévues pour être réalisées sans matériel spécial, ces activités peuvent aussi être adaptées aisément à un public scolaire avec un matériel de laboratoire réduit au strict minimum.

Pour visiter le site, cliquez ici.

Corpus, tout le corps humain en 3D.

Lancée à l'automne dernier, la plateforme digitale Corpus est dédiée à l'exploration des principales fonctions physiologiques du corps humain, à l'information sur les dernières grandes avancées de la recherche biomédicale et à la promotion de la santé.

à consulter sur le site : www.reseau-canope.fr/corpus

 

 

 

 

 

 

Nouveautés : Cours particuliers en ligne, par visioconférence, de la 6ème à la 3ème, sur Ressources-SVT-Collèges.

(Cliquez sur le bouton "cours particuliers en ligne" dans le menu vertical à gauche de la page d'accueil ou dans le menu horizontal).

 Cours en ligne 4

 

 

Nouveaux billets dans le blog "Sciences" :

"Ce papillon qui se joue du sonar des chauves-souris".

"Le fossile « Little foot », un pied dans le berceau de l’humanité."

"Une dent trouvée à Tautavel devient le plus vieux reste humain de France".

"L'Homme dont le fils était de lui sans l'être".

 

 

Pour être informé des dernières nouveautés et mises à jour du site ou pour recevoir les actualités scientifiques les plus récentes, abonnez-vous à la newletter :

Newletter2

Pour cela, inscrivez-vous en utilisant le bouton "newletter" dans le menu vertical, à gauche de la page d'accueil.

 

 

La végétation naturelle de La Réunion. Auteur : j. Cuiconi.

Vous trouverez un dossier complet sur la végétation naturelle de La Réunion dans le menu vertical à gauche de la page d'accueil : documents annexes, éducation à l'environnement.

Ce dossier présente les différentes espèces caractéristiques de chaque zone de végétation, puis explique les raisons du recul de la végétation naturelle, recul essentiellement du à l'action de l'Homme.

 

Nouvel album photos sur la végétation naturelle de La Réunion,(les espèces indigènes et endémiques),  à voir dans : l'album photos (les végétaux).

Zones 1

Restes 2

Date de dernière mise à jour : 25/10/2017

TerreBienvenue sur le site : SVT-Ressources-Collèges.

Nouveau : possibilité de consulter le site en anglais, allemand, italien, espagnol, portugais et néerlandais avec "Google Traduction". Sélectionnez votre langue dans le module "langues disponibles".  

Sur le site :

- Mise à la disposition des enseignants et des élèves de documents pédagogiques et scientifiques en SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) pour les écoles et collèges de La Réunion et d'ailleurs. Toutes les parties de tous les programmes, de la 6ème à la 3ème, sont traitées.

- Albums photos sur les animaux, les plantes, les paysages géologiques et le patrimoine réunionnais.

- Galerie vidéos sur les milieux réunionnais marin, terrestre et aérien.

- Blog avec de nombreux billets sur les dernières nouveautés et découvertes scientifiques, en relation avec les journaux nationaux : "le Monde", "le Figaro", "Libération", "l'Express".

- Exercices interactifs en ligne, d'entrainement ou de révision.

- Exercices de remédiation, pour chaque niveau, voir dans le menu "programme et remédiation".

- Espace dédié aux élèves dans le module "Forum" : posez vos questions.Rigolant

 

 

                            

 

 

 

×