La démarche de projet.

Pour pérenniser le site et pouvoir l'enrichir au fil du temps, soutenez-le financièrement.

Pour cela, prenez quelques secondes pour cliquer sur la pub qui vous intéresse.

L’éducation à la responsabilité en matière de santé et d’environnement constitue un des objectifs importants des programmes de sciences de la vie et de la Terre tout au long du collège.

Cette partie est destinée à développer le travail autonome de l’élève et se prête tout particulièrement à une initiation à la démarche de projet par la mise en place de recherches et de réalisations de productions personnelles.

les contenus de cette partie  peuvent se placer à plusieurs moments de la progression annuelle mais en veillant à ce que les pré-requis aient été établis (exemple : pour aborder les greffes et les transplantations, il faut avoir étudié au préalable, les réactions immunitaires). De nombreux sujets de cette partie reposant sur des connaissances acquises aux autres niveaux du collège, on peut les aborder très tôt dans l’année. Il est aussi particulièrement judicieux de tenir compte de l’actualité scientifique du moment pour introduire un sujet.

Les sujets doivent être nécessairement modestes et limités. Il appartient donc à l’enseignant de cadrer rigoureusement ce type de travail, dans toutes les étapes de la démarche de projet.

 

A quoi sert une démarche de projet?

A acquérir de nouvelles connaissances grâce à un travail de recherche, en vue de réaliser un exposé.

A travailler en autonomie, seul ou en groupe.

A exposer les résultats de sa recherche à l'oral.

A se construire une opinion personnelle.

A développer son esprit critique.

A savoir argumenter pour expliquer ses choix.

A prendre en compte les idées des autres.

A avoir des comportements réfléchis.

A avoir une réflexion éthique et citoyenne.

 

                                              Les étapes de la démarche de projet.

 

Première étape : choisir un sujet et s'organiser.

Un choix parmi 6 grands thèmes : les élèves constituent des groupes de travail (2 ou 3 élèves maximum) et choisissent un sujet dans un des grands thèmes du programme.

 

6

 

Pour un sujet choisi, un certain nombre de questions se posent ; l’inventaire des questions est organisé par le professeur (dialogue, travaux de groupe, réflexion individuelle…), mais en définitive c’est lui qui arrête le choix des questions en s’assurant de leur rigueur et en établissant des limites pour que le sujet puisse être traité dans le temps imparti.

A l'intérieur du groupe, chacun doit savoir précisément ce qu'il doit faire, donc une répartition des tâches est indispensable.

Le travail doit être planifié : il devra être terminé pour une date précise afin d'être présenté devant la classe.

 

Deuxième étape : collecter les documents, les trier et préparer une production.

- Rechercher des documents dans le livre de SVT, au CDI ou hors du collège. (bibliothèques municipales, associations, organismes publics, entreprises, etc).

- Interroger des personnes en les enregistrant ou en les filmant, en rapport avec le sujet choisi.

- Rechercher sur Internet.

 Dans la mesure où cette partie impose de rechercher des documents dans des livres, encyclopédies, journaux, sites Internet, il convient de se rapprocher du professeur documentaliste pour un travail en collaboration (inventaire de documents, recherche de sites, enrichissement du fond documentaire, aides méthodologiques…).

 

Pano

 Img 8173Img 8175

Pour prendre en compte l’hétérogénéité des élèves, outre l’attribution des questions et la diversité des productions attendues, le degré de guidage de la recherche peut être différent selon les élèves.

- Sélectionner les documents : choisir les documents en rapport avec le sujet parmi tous les documents récoltés; relever les sources des documents choisis.

- Classer les documents dans leur ordre d'utilisation.

- Préparer une production en élaborant un plan définitif : une introduction bien rédigée, les différentes parties pour développer le sujet et une conclusion pour résumer les points essentiels. Ne pas oublier une bibliographie et des adresses Internet pour citer vos sources.

Un traitement de texte peut être utilisé pour préparer la production. (Utilisation des technologies de la communication et de l'information).

Les productions présentées peuvent prendre plusieurs formes : document écrit, affiche, diaporama (Power Point).

 

Troisième étape : la mise en commun des travaux.

- Présenter la production à l'ensemble de la classe : les élèves du groupe se mettent d'accord sur la partie que chacun doit traiter et se répartissent le temps d'une manière égale.

Donner des explications claires et précises, en s'exprimant dans un français correct.

- A la fin de l'exposé, répondre aux questions des élèves.

- Chaque élève de la classe doit conserver une trace de l'exposé : soit en prenant des notes, soit en recevant un résumé polycopié fourni par les responsables du sujet.

 

Cette mise en commun organisée de façon efficace, en valorisant et en impliquant l’ensemble des élèves du groupe, débouche sur une structuration réalisée par l’enseignant, synthétisant, et complétant le cas échéant, les connaissances attendues pour chaque sujet.

Toutes les connaissances attendues dans cette partie, structurées lors de cette mise en commun, donnent lieu à des évaluations sommatives, pour tous les élèves.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/04/2016