Les défenses de l'organisme contre les microbes.

Pour pérenniser le site et pouvoir l'enrichir au fil du temps, soutenez-le financièrement.

Pour cela, prenez quelques secondes pour cliquer sur la pub qui vous intéresse.

 

En bleu, le résumé élèves.

Lors d'une infection, l'organisme réagit pour tenter d'arrêter celle-ci. Il y a donc des réactions de défense.

I. Quels sont les éléments intervenant dans les réactions de défense?

- Lien entre une infection et des réactions de défense observables comme le gonflement des ganglions.

- Présentation des organes du système immunitaire.

- Lien entre une infection et l'augmentation du nombre de leucocytes circulant dans le sang.

- Observation microscopique du sang pour repérer les leucocytes.

- Dessin d'observation des différentes sortes de leucocytes.

- Fiche de travail :    ganglions-et-leucocytes-1.doc ganglions-et-leucocytes-1.doc     schema-du-systeme-immunitaire.doc schema-du-systeme-immunitaire.doc

- Utilisations possibles de la cassette vidéo : "l'analyse de sang" de Pierron et du CDROM : "immunologie" de Jeulin.

 

L'organisme réagit à la présence d'éléments étrangers (microbes) grâce à un système de défense : le système immunitaire. Celui-çi comprend :

- des organes dispersés dans le corps : la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques, les amygdales, le thymus et la rate, tous reliés entre eux par les vaisseaux lymphatiques contenant la lymphe, liquide qui communique avec le sang;

- des cellules : les leucocytes, produites dans la moelle osseuse et circulant dans le sang et la lymphe à la recherche des microbes.

 

Cellules

 

II. La réaction immunitaire rapide, immédiate à la contamination.

Elle constitue la première ligne de défense.

1). Que se produit-il au niveau d'une plaie infectée? La réaction inflammatoire.

Fiche de travailla-reaction-inflammatoire.doc la-reaction-inflammatoire.doc

2). Comment les phagocytes détruisent-ils les microbes?

Fiche de travailla-phagocytose-1.doc la-phagocytose-1.doc

Utilisation possible de la cassette vidéo : "l'immunologie" de Pierron et du logiciel "phagocytose".

 

La réaction inflammatoire s'accompagne de la formation de pus sur le lieu de l'infection.

Les phagocytes sortent des vaisseaux sanguins, se dirigent vers le lieu de l'infection et attaquent les microbes.

Les phagocytes "mangent" et "digèrent" les microbes : c'est la phagocytose.

Elle permet le plus souvent de stopper l'infection.

La phagocytose est une réaction immunitaire rapide, immédiate qui se produit quelques heures après l'infection.

C'est une réaction non spécifique car les phagocytes s'attaquent à tout élément étranger, sans distinction.

Phagocytose

 

III. Les réactions immunitaires plus lentes.

Quand la phagocytose est insuffisante, l'infection se poursuit. D'autres réactions immunitaires plus lentes interviennent alors. C'est la deuxième ligne de défense qui fait intervenir les lymphocytes.

- La reconnaissance de l'élément étranger par les lymphocytes.

- Le rôle des lymphocytes B ayant reconnu l'antigène : l'action des anticorps.

- Le rôle des lymphocytes T ayant reconnu l'antigène : l'action des lymphocytes tueurs.

- Fiche de travail pour les 3 paragraphes :  les-reactions-immunitaires-lentes-1.doc les-reactions-immunitaires-lentes-1.doc

 

Num

Des réactions plus lentes nécessitent la reconnaissance de l' élément étranger : le micro-organisme porte ou produit des molécules, les antigènes, que l'organisme reconnaît comme étant différentes des siennes. Les lymphocytes spécifiques d'un antigène se multiplient alors dans les ganglions lymphatiques.

Les lymphocytes B produisent des anticorps qui neutralisent les antigènes, les lymphocytes T tueurs détruisent par contact les cellules infectées par un virus.

 

Conclusion : schéma - bilan à compléter : bilan-reactions-immunitaires-a-completer.jpg bilan-reactions-immunitaires-a-completer.jpg

Schéma à compléter sur les réactions immunitaires lentes (sans dessin des cellules) et correction :

bilan-reactions-lentes-et-correction.pdf bilan-reactions-lentes-et-correction.pdf

 

Bilan

 

                                      EXERCICES :

- Exercice sur la toxine tétanique et la production d'anticorps; exercice sur l'action spécifique des anticorps :

exercices-sur-les-anticorps.doc exercices-sur-les-anticorps.doc

- Exercices sur l'action spécifique des lymphocytes B et des lymphocytes T :

exercices-sur-l-action-specifique-des-lymphocytes-b-et-t.doc exercices-sur-l-action-specifique-des-lymphocytes-b-et-t.doc

 

 

 

Pour aller plus loin, des documents pour les enseignants, extraits d'articles de "La Recherche" :

cooperation-cellulaire-dans-les-reponses-immunitaires-specifiques.jpg cooperation-cellulaire-dans-les-reponses-immunitaires-specifiques.jpg

les-cellules-immunitaires-suppressives.jpg les-cellules-immunitaires-suppressives.jpg

le-complement.jpg le-complement.jpg

la-reaction-inflammatoire.jpg la-reaction-inflammatoire.jpg

interactions-cellulaires-dans-les-phenomenes-de-rejet.jpg interactions-cellulaires-dans-les-phenomenes-de-rejet.jpg

influence-des-cellules-suppressives.jpg influence-des-cellules-suppressives.jpg

action-des-cellules-suppressives-sur-les-reponses-specifiques.jpg action-des-cellules-suppressives-sur-les-reponses-specifiques.jpg

systeme-immunitaire-mere-foetus.jpg systeme-immunitaire-mere-foetus.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 11/04/2016