Un hélicoptère va analyser La Réunion. A la découverte de nos sous-sols

Source : www.ipreunion.com - Publié le 06/05/2014 à 15h04.

 

Ce mardi 6 mai 2014, et tout au long de l’hiver austral, un projet de "géophysique héliportée" se déploie à La Réunion. L’objectif : réaliser une couverture complète de l’île, en magnétisme et électromagnétisme haute résolution. Les données, récoltées au moyen d’un scanner géant porté par un hélicoptère, permettront de connaître la composition des 200 premiers mètres de nos sous-sols. Cette opération, financée à hauteur de 2,4 millions d’euros et portée par le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), est une première dans l’île.

C’est un drôle d’engin qui est en train de survoler La Réunion ces derniers jours. Pendant trois mois, un hélicoptère équipé d’un immense scanner va analyser les sous-sols réunionnais. L’opération - qui a déjà eu lieu à Mayotte, en Martinique ou en Guadeloupe - est déployée pour la première fois sur notre île. Porté par le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) et mis en oeuvre par la société Skytem, le projet représente un investissement de 2,4 millions d’euros. Une somme qui est notamment financée le Feder, le fond européen de développement régional.

Afin de connaître au mieux des sous-sols de La Réunion, un signal utilisant deux méthodes sera envoyé dans la roche. Le magnétisme permettra de fournir une cartographie des grandes formations volcaniques de La Réunion. Pour sa part, l’électromagnétisme pourra restituer jusqu’à 200 mètres sa composition et notamment la résistivité. "Dans le contexte particulier de La Réunion (contexte insulaire, formations volcaniques, besoins matériaux en eau, présence de nombreux risques…), ces levers permettent une investigation globale", précise le BRGM.

Les données récoltées tout au long de l’hiver austral seront particulièrement précieuses pour le bureau de recherches géologiques et minières. Les informations permettront notamment de prévenir les risques naturels, et notamment les grands glissements de terrain à Grand-Ilet ou Hell-Bourg. La cartographie réalisée sera également utile pour orienter la prospection de nouvelles ressources en eaux souterraines.

0510012001399358415